SNS 254 "Garlahy" : la nouvelle vedette de sauvetage de La Turballe

Une nouvelle vedette, la SNS 254 "Garlahy", assurera désormais les sauvetages en mer à la station SNSM de La Turballe.
nouvelle-vedette-snsm-la-turballe

La décision d’affecter une nouvelle vedette à la station de La Turballe a été prise par le siège de la SNSM en février 2016. Ce nouveau bateau, la SNS 254, renommé Garlahy en raison de son affectation turballaise, était précédemment affectée à la station SNSM de Nice.

Après un carénage / modernisation de 6 mois à Saint-Malo, au CERO (centre technique de la SNSM, désormais PSF : Pôle de soutien de la flotte), où, hormis la coque, tout a été remplacé par du matériel neuf. Elle est arrivée dans la station le vendredi 28 octobre pour être mise à l’eau.

Pendant 4 semaines en novembre, l’équipage l’a prise en main. Les Affaires maritimes ont validé son opérationnalité et la mise en service opérationnelle a été effective le 23 novembre 2016. Depuis cette date, c’est la SNS 254 qui assure les sorties pour les sauvetages.

L’ancienne vedette, la SNS 285 Côte du Pays Blanc, après un entretien léger, sera affectée à la station SNSM d’Arcachon. Elle a quitté La Turballe un matin, fin novembre, par camion, en présence de François Bertho, président de la station lors de sa mise en service à la station en 2000.

Cette nouvelle vedette présente des caractéristiques différentes de celle qui l’a précédée. Longue de 10,5 m, large de 3,65 m, elle est dotée de deux moteurs de 400 CV bridés à 270 CV qui lui permettent d’atteindre une vitesse de 23 nœuds. Elle présente deux différences importantes par rapport à la précédente : la première est matérialisée par la présence d’un fly deck (poste de pilotage externe), et la seconde par l’installation d’une potence située à tribord lui permettant de relever des barquettes avec des victimes. Elle est équipée de la dernière génération des matériels électroniques.

Enfin, et surtout, ses dimensions lui permettent d’intervenir dans de meilleures conditions que celles de la SNS 285. En effet, sa timonerie offre la capacité de mettre à l’abri une victime couchée sur un plan dur, ce qui n’était pas le cas pour la SNS 285. Elle sera baptisée, au printemps prochain en présence de Xavier de la Gorce, président national de la SNSM.